Je pose également une double commande pour le moteur. Après bien des avis, devis, discussions, réflexions, cogitations, simulations.... je le fais moi-même et je mets en ligne le principe et la pose, ça pourra servir à d'aucuns.

La pose d'une double

commande

Le bateau n'avait qu'une commande intérieure ce qui risque de poser problème quand on manoeuvre seul dans un port. Avec une commande extérieure, on en n'a pas pour longtemps à sauter sur le ponton pour s'amarrer.

Le principe est de "couper" la ligne unique par un boitier différentiel sur lequel arrivent la commande intérieure et la commande extérieure. En repart un cable qui va au moteur suivant ce schéma:

 

 

Le boitier différentiel a deux entrées et retransmet en sortie la même course et le même déplacement que celui de l'entrée sélectionnée. Il en faut un pour l'inverseur et un pour l'accélérateur. Le sélecteur n'agit que sur le cable d'inverseur.

 

Il s'agit d'un ensemble de bras et de biellettes connectés aux extrémités des câbles Morse. Le sélecteur est une plaque de tôle mobile (visible sur la photo) qui a pour but de bloquer l'extrémité d'un bras et de transformer ce pivot en pivot fixe. Les deux bras de droite ont pour fonction de rétablir la course qui s'était trouvée réduite de moitié à la sortie du bras de gauche.

Pour l'accélérateur, on a exactement le même dispositif mais sans le sélecteur puisqu'un levier de commande est bloqué, le pivot correspondant se trouve également bloqué et le principe de fonctionnement est le même que pour l'inverseur. Une petite animation va clarifier les choses, j'espère.

 

 

 

 

 

 

Les différentiels peuvent se mettre n'importe où, sur la ligne de commande. Je les ai placés dans le compartiment moteur car il y a de la place "perdue" et ça avait l'air tellement rigolo d'y entrer! Gros gabarit, appliquez le proverbe "On a toujours besoin d'un plus petit que soi."

Une partie de ce qui est visible sur les schémas est cachée derrière la plaque ou, pour celui du bas, derrière le sélecteur. Sinon, je pense qu'on reconnait tout ce qui a été décrit plus haut. On s'aperçoit que les deux différentiels sont bien identiques et que l'on a simplement supprimé le sélecteur sur celui du haut qui sert donc à l'accélérateur.

Après usage, si c'était à refaire, je crois que je garderais uniquement la commande intérieure. Dans la timonerie, on voit mieux que dans le cockpit à cause de la hauteur de la cabine.

Pour avoir accès à l'arrière du moteur et le la coque, il faut ouvrir une porte dans le coffre arrière et se glisser là-dedans. Fort gabarit s'abstenir! De plus vous n'êtes pas sans remarquer que les drosses de la barre barrent joyeusement le passage, il faut donc.........

......les détendre sérieusement. On y a accès après avoir, aussi démonté les planchers des petits coffres arrières.
Ne craignez rien, les drosses vont sauter successivement de plusieurs réas et vous pourrez les remonter/démonter plusieurs fois. Une idée serait peut-être de les mettre sous tension avec des sandows.

Voir aussi la pose du propulseur d'étrave
l'ordinateur à bord
et la tête de mat.

La construction Evasion Croisières Plan du site Liens Courrier