Cette page et les suivantes, Hao, Mooréa, Tetiaroa, Tahiti, présentent des activités et des visites possibles dans la Polynésie Française.

Toutes les photos de cette page sont cliquables, et ouvrent une fenêtre plus grande, c'est une fonction Javascript. Ces pages sont optimisées pour un affichage en 1024x768 mais mon superviseur a pensé à ceux qui sont restés en 800x600. Les images sont recalculées mais l'affichage plein écran (F11) est recommandé!

Raiatéa
& Tahaa

Marina Apooiti
Des motus

Raiatea et Tahaa partagent le même lagon. Raiatea qui culmine à 1.017 mètres, est la capitale régionale des îles Sous-le-Vent. Tahaa, plus petite, est constituée d'un bouclier basaltique alcalin qui s'est édifié antérieurement à celui de Raiatea. Il est possible que les deux îles aient été soudées dans le passé. Maintenant, seuls les sommets dépassent. Les massifs volcaniques s'enfoncent, le récif barrière reste le témoin du contour des 'îles originelles. Les rivières, par l'apport d'eau douce empêchent la croissance du corail et ménagent des passes.

 

 

Pour visiter les motu* en bordure du lagon, je suis sorti avec Hubert et son Tilapia. C'est un petit biquille de 6,50m. Le mat est tournant et la voile s'enroule autour. Pas de bôme et une seule écoute!

motu = île

Le Tilapia

Un seul mât sans hauban...

Le Tilapia

 

Le Tilapia

...une seule écoute, bateau amusant, sympathique et bon marcheur...

 

Le Tilapia

...pour naviguer dans les eaux peu profondes du lagon. On ne se lasse pas de la couleur, de la température de la baignade. Un mouillage calme et solitaire, réservé aux petits tirants d'eau.

Toujours avec Hubert, promenade en kayak sur la rivière Faaroa, seule rivière "navigable" de la polynésie...

Faaroa

 

 

 

...au milieu d'une végétation luxuriante s'il en est!

Faaroa

 

Fleur oiseau de paradis

Des oiseaus de paradis à foison.

 

 

 

 

Rose de porcelaine

Et aussi quelques roses de porcelaine.

 

 

 

 

 

Taputapuatea

Un peu plus au sud, le marae Taputapuatea, le plus grand de Polynésie, en face d'une passe importante. C'était un lieu sacré, dédié aux activités religieuses, sociales et politiques. L'île est considérée comme le berceau de la civilisation polynésienne.

La greffe perlière

La perliculture, une activité importante en Polynésie. Voici les instruments de torture utilisés pour la greffe: pince pour maintenir l'huître entr'ouverte, appareils pour introduire les greffons dans la poche perlière et implants de nacre.

La vanille

Très réputée aussi, la vanille de Tahaa. Il faut féconder les fleurs une par une à la main, sécher les gousses au soleil, les rentrer en cas de pluie, les masser et les conditionner à 30% d'humidité. Elles restent souples et dégagent un parfum très fort!

Le jardin de corail

Avec Bruno et sa pirogue à balancier, on a découvert les fermes perlière et vanillière que l'on voit plus haut, partagé un buffet bien arrosé (dans les deux sens du terme!) dans un restaurant, sur un motu, près d'une passe. Son excursion comporte aussi un mouillage au ras du récif barrière, impressionnant! Mais surtout...

 

 

 

Le jardin de corail

...le jardin de corail! Une plongée dans un merveilleux aquarium tropical. Bon, ce n'est peut-être pas à la portée de tous, il y a quand même une profondeur maxi de 1,60 m.Je précise que c'est de l'humour, c'est bien de un mètre soixante dont il s'agit!

 

 

Opoo Tahiti

Ahhh! le projet "Upoo Tahiti", une pirogue double de 18 m pour un poids de plus de 8,5 tonnes. Le navigateur en ciré jaune Teiki Pambrun, déclare rallier Taiwan, sans instrument, en utilisant le savoir des ancêtres, toujours présent dans les esprits. Parti de Moorea, Teiki, a déclaré à son arrivée: “On est partis comme ça, on a trouvé Huahine sans GPS, ni balise, ni carte. L’équipage se forme au fur et à mesure." C'est vrai qu'il y a 80 milles et ce sont des îles montagneuses! Sacré Teiki, tu es très très sympa mais tu nous prends un peu pour des truffes!

 

 

 

 

 

 

Opoo Tahiti

Tu sais si bien nous raconter des histoires qu'on te pardonne. Pour la navigation:
les étoiles, chaque île a une étoile passant au zénith, on se dirige dessus comme si la carte était projetée en plein ciel. Bon, d'accord mais ça varie selon l'heure et la saison mais à ces latitudes, le mouvement est est/ouest et détermine un "compas d'étoiles" utilisable au lever et au coucher de ces étoiles.
la houle, les îles pertubent la houle mais il ne faut pas qu'un méchant vent masque cette perturbation.
les nuages, sont modifiés aussi par les sommets, le reflet de l'île ou du lagon sur les nuages serait perceptible.

 

 

Opoo Tahiti

Voici une carte traditionnelle. Les îles sont représentées par des coquillages, les brindilles montrent les vents, les houles, les courants??
Teiki me dit qu'elles sont utilisées surtout comme aide-mémoire pour expliquer où se trouvent les îles, au retour, des précisions seraient les bienvenues!

C'est sûr que l'on a perdu pas mal de sensibilité mais toi, la retrouveras-tu? Je te souhaite de réussir mais pour que ton expérience profite à tous, il faudra bien que tu la mettes noir sur blanc, alimenter les esprits ne suffira peut-être pas, on pourrait finir par ne plus y croire. Encore une chose qui choque, le bordel qu'il y a sur le pont! la mer n'aime pas ça et elle risque de faire le ménage. La providence a des limites. Enfin, si tu rates la marche, tu as toujours le GPS et le téléphone satellite, saloperies d'inventions occidentales. Heureusement que le gros hors-bord et le canot de survie sont traditionnels! N'oublions pas de citer Clément Pito qui participe à l'aventure et Joseph Laine, le mécène qui ne peut plus suivre financièrement. Et maintenant:
"En avant sur la route des cygnes" disaient les normands.

 

Des associations se mobilisent pour le renouveau de la navigation traditionnelle. Malheureusement, Francis Cowen est mort, pionnier du renouveau du voyage maritime traditionnel, il s’est éteint à son domicile à Moorea à l’âge de 83 ans. En lisant sa biographie, on comprend que Teiki n'a pas eu que les ancêtres pour le renseigner!

Dernières nouvelles: Sur le site de Tahiti presse, en date du 4 septembre 2010, on peut lire
" Après une bénédiction perturbée par le tsunami, et outre des conditions météo défavorables à son départ, la pirogue à balancier commandée par Clément Pito avait déjà souffert d’une avarie durant la traversée en direction de Huahine, depuis Moorea : l’un des safrans du gouvernail s’était brisé. La pirogue a néanmoins pu se rendre jusqu'à Tuvalu, où elle est arrivée il y a quelques jours. La discussion s'est néanmoins envenimée entre membres de l'équipage. Sur Facebook, Teiki Pambrun a récemment déclaré "en sa qualité de navigateur de Upo'o Tahiti, sa décision d'arrêter temporairement l'expédition et sa participation". Son retour à Tahiti est prévu pour dans une semaine. De son côté, la pirogue O Tahiti Nui Freedom est arrivée à Port Vila, au Vanuatu, et poursuit sa route en direction de Shangaï."

 

Pour en profiter

Vers d'autres photos de Tetiaroa et Tahaa

Hao, Mooréa, Tetiaroa, Tahiti

Retour à la page Croisières

La construction Evasion Croisières Plan du site Liens Courrier