Une balade le long de la péninsule du Yucatan. On dira que l'on est parti de l'île Mujeres au nord pour arriver dans le rio Dulce au sud.

Toutes les photos de cette page sont cliquables, et ouvrent une fenêtre plus grande, c'est une fonction Javascript. Ces pages sont optimisées pour un affichage en 1024x768 mais mon superviseur a pensé à ceux qui sont restés en 800x600. Les images sont recalculées mais l'affichage plein écran (F11) est recommandé!

Le long de la péninsule du Yucatan

Ah, les cocotiers
Carte postale

Les vraies vacances de carte postale commencent ici. L'île Mujeres a une grande rade, bien abritée où l'on peut mouiller sur sa pioche ou aller dans des marinas gardées et plus abritées encore. La marina Paraiso n'est pas trop loin de la ville, pas trop chère et le gérant est sympa. Il peut vous faire l'agent pour les formalités, sans vous arnaquer comme certain à l'île Cozumel! Des taxis à prix fixe permettent d'aller en ville facilement.

 

 

Exemple de mouillage tranquille, plus ou moins privé.

Refuge abrité

Pas mal ces terrasses de café et restaurants les pieds dans l'eau. Spectacle garanti, fraicheur et une "Gallo" fraîche. Vous aviez bien deviné, c'est une bière locale.

Mujeres

 

Bouteilles en plastique

Une île flottant sur des bouteilles de plastique! Qu'en pensent nos écolos? Et qu'est-ce que ça donne avec un cyclone?

 

 

Chinchorro

Première escale dans l'atoll de Chinchorro. Après un mouillage sur l'ancre, les militaires nous ont fait dégager sur un corp mort pour éviter la dégradation du corail. Plage de rêve, cocotiers et tout et tout. Des cocotiers je pense que vous allez en revoir!

L'île Cayo Norte est ainsi couverte d'arbres morts, cyclones? Un feu et les brisants permettent une entrée assez facile. A l'intérieur du récif on est assez bien abrité de la mer mais pas du vent!

Chinchorro

Chinchorro

Coucher de soleil sur Cayo Norte.

 

Laughing caye

Entrée dans le récif barrière du Belize. Gladden Pass est assez large par 16° 29,8' / N 87° 59 O. Ensuite mouillage à Laughing Bird sur corp mort. En fait d'oiseau qui rit, il s'agirait des pigeons qui rient jaune! En effet, on doit 10$ US par personne et comme on était assez loin et qu'il y avait pas mal de vent on n'a même pas débarqué.

 

 

 

Descente vers le sud, par les atolls le long du récif barrière. Sur le site de Banik, au sujet de Franck Caye, on peut lire: "Un petit passage est praticable en annexe et donne des sensations d'explorateur." alors un arrêt est programmé pour les "sensations"! Le voici et effectivement, c'est une très jolie mangrove mais inutile de venir avec l'annexe, on a rarement de l'eau au dessus des genoux! Par contre on peut se laisser porter par le courant ( 1/2 noeud) le nez dans l'eau, derrière le masque.

Franck Caye

 

Franck Caye

Cette île me semble la plus belle et les photos suivantes vont peut-être vous en convaincre.

 

 

 

 

Franck Caye

Un autre point de vue sur cette île.

 

 

 

 

 

Et les couleurs!

Franck Caye

 

Franck Caye

Les pélicans n'ont aucun problème, le garde-manger est bien rempli. Les petits poissons apprécient moins mais la nature est cruelle.

Franck Caye
Une position stratégique.

Hunting Caye

Dernière escale au Belize, Hunting Caye. On voit la mer briser entre les deux ilots, quand le vent tourne un peu, on est à l'abri de la terre sinon, on a au moins l'abri du récif. Cet atoll marque le sud de la barrière, il porte un feu et l'entrée est facile.

 

 

 

 

 

Une vue sur d'autres îles.

Hunting Caye

 

Oui, on a cru aussi mais ce n'est pas ça! Il s'agit de l'ancien lieu de stockage des bouteilles de gaz alimentant le feu de Hunting Caye maintenant électrifié.
Hunting Caye

 

 

Livingston
Arrivée à Livingston, c'est animé après le calme des atolls. La barge au deuxième plan amène des sacs de ciment et une voiture. C'est ici qu'on fait l'entrée au Guatemala. Pas de liaisons terrestres, des petites embarcations permettent d'aller à Rio Dulce (la ville) ou à Puerto Barrios. Des cars desservent ensuite tout le pays ou le Honduras.

Hotel restaurant à ne pas manquer.

Livingston est peuplé par les garifunas, descendants d'esclaves noirs. La case devant le bateau blanc est un restaurant super sympa et si vous n'êtes pas en bateau, ils font aussi hôtel. Ambiance chaleureuse garantie.

Rio Dulce
Ensuite c'est la remontée du Rio Dulce entre deux murs de forêt vierge.

Résidences dans le rio Dulce

Après une partie sauvage, on arrive dans des habitations. Quelques unes n'ont pas l'air vraiment pauvres! De toutes manières, il ferait bon explorer ces affluents mais ... il parait qu'il ne faut pas passer la nuit dans le rio!

 

C'est un bateau abannnndonnéééé!
Et c'est le retour à Relleno, dans une des multiples petites (ou grandes) marinas qui offrent un bon hivernage aux bateaux de passage ou pas. On y trouve de tout, des voiliers magnifiques cotoient des épaves. Certains voiliers abritent des gens qui semblent avoir trouvé leur bonheur dans une existence sans surprise et sans autre but que la sieste et la bière. D'autres viennent là retaper leur bateau avec l'aide des chantiers voisins.

D'autres photos sur le Guatémala dans l'album Picasa

La construction Evasion Croisières Plan du site Liens Courrier